Au service des agriculteurs, d'année en année

Question fréquemment posées sur les fumiers de ferme

Qu'est-ce qu'un engrais de ferme ?
Les fumiers, les lisiers, le purin et le compost fait à partir des fumiers de la ferme constituent les engrais de ferme.
Quelles sont les caractéristiques des engrais de ferme tels que les fumiers, lisiers, purin et compost ?

Les engrais de ferme sont de bonnes sources d'éléments nutritifs. Pour toutes les entreprises qui les produisent et les utilisent, les engrais de ferme sont à la base du programme de fertilisation et d'entretien des sols. Les engrais de ferme agissent à la fois comme fertilisant et comme amendement, et leurs caractéristiques varient selon les types. Étant donné que la composition chimique des engrais de ferme varie grandement selon le type de fumier et d'une entreprise à l'autre, il est avantageux de les échantillonner adéquatement pour bien connaître ses propres analyses d'engrais de ferme.

L'échantillonnage des engrais de ferme tels que les fumiers, lisiers, purin et compost

La valeur d'un résultat d'analyse dépend de la qualité de l'échantillonnage. L'échantillon soumis au laboratoire doit donc être le plus représentatif possible.

Le protocole d'échantillonnage des engrais de ferme du CRAAQ est une méthode reconnue qui permet de déterminer, d'une part, la production annuelle d'engrais de ferme d'un lieu d'élevage et, d'autre part, le nombre de prélèvements pour que l'échantillon composite recueilli reflète bien la qualité des engrais de ferme. Les résultats d'une analyse d'engrais de ferme

Les résultats d'analyse permettent de mieux connaître les qualités associées à chaque type d'engrais de ferme. L'analyse type d'un engrais de ferme compte dix paramètres physicochimiques. Dans le tableau qui suit, vous trouverez l'exemple d'un fumier solide de bovin laitier. Les paramètres de l'analyse y sont énumérés et expliqués.

Paramètres

Résultats

Interprétation

Matière sèche (M.S.)

25 %

Habituellement un fumier solide contient 75 % d’eau donc 25 % de matière sèche.
En donnant le % de M.S., on sait sur quelle base les résultats de l’analyse sont indiqués. À 25 % de M.S., il s’agit d’un résultat sur une base telle quelle.
Vous n’avez alors aucune conversion à faire pour utiliser les résultats.

Azote total (N tot)

5,5 kg/tonne

Dans chaque tonne, il y a 5,5 kg de N.
Si vous appliquez 30 T/ha, vous aurez appliqué 165 kg de N/ha.  Il s’agit de la quantité brute de N et non pas ce qui sera disponible aux cultures

Azote ammoniacal (N-NH4)

1,5 kg/tonne

Dans chaque tonne, il y a 1,5 kg de N-NH4.
Cet azote est rapidement disponible une fois le fumier épandu.

Phosphore P2O5

3,8 kg/tonne

Dans chaque tonne, il y a 3,8 kg de P2O5.
Le P2O5 est la forme sous laquelle les recom­mandations de fertilisation en phosphore sont élaborées.

Potasse (K2O)

5,4 kg/tonne

Dans chaque tonne, il y a 5,4 kg de K2O.
En convertissant la potasse sous sa forme K2O, il est plus facile de faire les calculs de fertilisation; le K2O est la forme sous laquelle les recomman­dations de fertilisation en potasse sont élaborées.

Rapport C/N (Carbone/azote)

16

Le rapport C/N nous donne une idée de la fibre qui se trouve dans le fumier : plus le rapport C/N est élevé, plus le fumier est fibreux; un fumier très pailleux pourrait avoir un C/N de 22-23; un lisier de bovin pourrait avoir un C/N de 10-12.
Plus le fumier est fibreux, plus l’azote mettra de temps à se libérer; cette donnée aura une grande importance pour déterminer les meilleures dates d’épandage, comme nous le verrons au prochain chapitre.

Matière organique (MO)

85 %

Cette donnée signifie que 85 % de la matière sèche du fumier est constituée de matière organique, le reste étant composé de minéraux (N, P, K, Ca, etc.)

pH

6,9

Le pH nous révèle l’acidité du fumier.

Ca (calcium) 1,8 kg/tonne Dans chaque tonne, il y a 1,8 kg de calcium.
Mg (magnésium) 0,6 kg/tonne Dans chaque tonne, il y a 0,6 kg de magnésium.
Quel est la valeur fertilisante des engrais de ferme ?

Les fumiers possèdent une bonne valeur fertilisante.


Les éléments nutritifs contenus dans les fumiers deviennent disponibles aux cultures une fois que les fumiers sont épandus et dès qu’ils commencent à se décomposer dans le sol.

Selon le type de fumier, les dates d’épandage et la rapidité avec laquelle le fumier une fois épandu est incorporé au sol, il y aura plus ou moins d’éléments nutritifs disponibles aux cultures.  La valeur fertilisante des fumiers de ferme est donc calculée à partir de plusieurs coefficients d’efficacité qui dépendent des dates d’épandage et des délais d’incorporations au sol. 

L’efficacité de l’azote, quant à elle, dépend aussi du rapport C/N des engrais de ferme. En général, plus en fumier est pailleux et fibreux, moins son azote est disponible pour les cultures.

Tous les PAEFs faits par Logiag tiennent compte des meilleures informations disponibles sur les engrais de ferme pour calculer les apports de N, de P2O5 et de K2O disponibles aux cultures.

Peut-on attribuer une valeur monétaire aux engrais de ferme?

Cette question revient souvent. Combien vaut un voyage de fumier? Et malheureusement la réponse n’est pas simple. Attribuez-vous une valeur à la matière organique? Aux éléments mineurs? Comment sera géré le fumier et quel pourcentage des éléments nutritifs seront réellement disponibles aux cultures? La région dans laquelle vous vous trouvez a-t-elle un excès d’engrais de ferme ou a-t-elle un déficit? Êtes vous receveur ou fournisseur de fumier? Et combien vaut l’équivalent fertilisant acheté de votre fournisseur d’intrants?

Chez Logiag nous avons développé un petit logiciel qui tient compte de plusieurs facteurs pour évaluer la valeur d’un voyage d’engrais de ferme. Informez vous auprès des conseillers de notre réseau.