Au service des agriculteurs, d'année en année

Plan de nivellement et microtopographie

Un modèle en 4 étapes.

1. Le diagnostic.

La photo aérienne permet de diagnostiquer des problèmes potentiels de drainage en localisant les zones plus humides (caractérisées par des teintes plus sombres sur les photos). Grâce à la vue d'ensemble qu'offre la photo, les spécialistes peuvent mieux juger de l'ampleur de ces problèmes en évaluant la superficie des zones humides. Ce premier diagnostic est un outil simple pour se faire une idée du travail à accomplir dans chacune des parcelles.

2. La validation: le relevé microtopographique.

Le diagnostic n'est pas suffisant pour comprendre l'ensemble des problèmes de drainage. Les observations devront être validées sur le terrain. C'est ce que l'on appelle la microtopographie, méthode de définition et de mesure des reliefs d'un terrain.

Cette technique utilise deux outils: un GPS-RTK fixe qui sert de base et unGPS-RTK mobile qui sillonne le champ.

Toutes les secondes, le GPS enregistre la hauteur de l'antenne.

Les données du GPS-RTK mobile sont ensuite corrigées par le GPS-RTK fixe dans un logiciel de post-traitement. Cette méthode permet d'obtenir une précision de l'ordre de 1 cm en élévation et offre des résultats exceptionnels. 

Pour obtenir de plus amples informations sur notre équipement, consultez le site de sxblue GPS.

3. La modélisation.

Une fois les données recueillies, on produit un modèle numérique de terrain ainsi qu'une simulation du mouvement de l'eau de surface. Cette étape permet de se représenter, avec précision, la façon dont s'écoule les eaux de surface mais également de comprendre pourquoi elles s'écoulent de cette manière. 

Ainsi, on aura une représentation précise du relief du terrain ainsi que du ruissellement.

4. La production: le plan de nivellement.

Le nivellement est un moyen de régulariser les pentes d'un champ, tout en conservant son relief général, afin de favoriser l'écoulement des eaux et d'éviter tous les problèmes de drainage, qui nuisent considérablement aux rendements.

Le plan de nivellement, quant à lui, est une méthode de planification, visant l'installation d'aménagements complémentaires pour capter l'eau de ruissellement de façon optimale. Ainsi, on s'assure que les eaux s'échappent au bon endroit et de la bonne manière. En plus d'améliorer les rendements des cultures, ces aménagements permettent de diminuer l'érosion des sols.

Une amélioration subventionnée.

Le nivellement des champs représente une plus-value intéressante pour tout agriculteur. De plus, dans certains cas, il peut être possible d'obtenir une subvention pour cette intervention.

L'expérience Logiag.

Notre équipe est composée d'agronomes et d'ingénieurs, qui ont une expérience incontournable dans le secteur agricole nord-américain. Ils ont pu, grâce à des activités de R&D, développer ce service tout à fait novateur et en tester les résultats afin de vous offrir le service de la plus haute qualité.

Un déterminant du rendement.

Grâce aux photos aériennes, à la microtopographie et aux cartes de rendement, il est possible de déterminer les causes probables de variation de rendement.

Dans les productions végétales, l'eau est un des facteurs les plus déterminant du rendement.

La majorité des agriculteurs ne règlent les problèmes de drainage qu'aux zones problématiques. Or, le drainage est un problème concernant l'ensemble du champ. Ne gérer que certains points ne fait que déplacer le problème.

Il est donc primordial pour tout agriculteur d'être sûr à 100% que son système d'écoulement des eaux est adapté à ses champs et donc d'avoir le meilleur plan de nivellement possible.